Le poivre noir, les bienfaits du piper nigrum

Le poivre noir, les bienfaits du piper nigrum

17 avril 2024

10 min

Le poivre noir est un résident permanent de l’armoire à épices de nos cuisines, mais c’est aussi une plante médicinale d’utilisation ancestrale. Fruit du poivrier Piper nigrum, le poivre noir possède des bienfaits digestifs et antioxydants.

Le poivre noir, d’où vient-il ?

Le poivre noir, d’où vient-il ?

Le poivre noir, ou Piper nigrum pour son petit nom en latin, est originaire d’Inde et s’épanouit sous un climat tropical. On le connait sous forme de grains entiers ou moulus dans nos cuisines, mais il est issu d’une liane persistante à tiges ligneuses pouvant atteindre 5 à 10 mètres de long. Parmi les nombreuses variétés de poivre, c’est le poivre noir qui représente la plus grande partie de la production mondiale, une production dominée par le Vietnam, le Brésil et le Sri Lanka.

Le poivre se décline sur une palette allant du blanc au noir, en passant par le vert et le rouge. Des couleurs qui dépendent de la maturité des grains lors de la cueillette. Epice aujourd’hui la plus consommée dans le monde, il a d’abord été une précieuse monnaie d’échange au Moyen-Age. Outre ses attraits gustatifs, c’est aussi une épice populaire en médecine ayurvédique et en médecine chinoise.

La pipérine, l’alcaloïde clé des vertus du poivre noir

Les propriétés médicinales du poivre sont attribuées à la pipérine, son alcaloïde principal (substance organique azotée d’origine végétale). Celle-ci a été a été découverte en 1819 par un chimiste danois, Hans Christian Oersted.

Le poivre noir est également une source de vitamines (B, C et K) et de minéraux (magnésium, potassium, fer et phosphore).

Les bienfaits du poivre noir

Sur la sphère digestive, la pipérine contenue dans le poivre agit en stimulant la sécrétion des enzymes digestives du pancréas. Elle améliore la capacité digestive et réduit significativement le temps de transit alimentaire gastro-intestinal.

Ces propriétés sont complétées par une action inhibante des radicaux libres responsables du stress oxydatif, particulièrement dans le cas d’un régime riche en graisses.

Enfin, la pipérine aurait un effet favorable sur les voies respiratoires. Autant de bienfaits documentés qui font du poivre noir une plante médicinale remarquable.

Les informations présentées ci-dessus sont issues de la littérature scientifique. Elles ne concernent pas directement les produits présentés.

Références

[1] https://www.tridge.com/fr/intelligences/black-pepper/production[2] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17987447[3] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15231065/